Villa Champfleuri

De cette imposante villa  de style éclectique, construite à l'origine pour l'Écossais James Bland dans le quartier de la Californie  vers 1880,  ne subsistent que  les ornements placés sur le mur de clôture et un jardin d’exception, classé à l'inventaire des Monuments Historiques.

Devenue en 1924 propriété de  Marino Vagliano, héritier d'une famille d'armateurs grecs, la villa Champfleuri est  agrandie  en 1928 de deux ailes latérales et  d’une surélévation d'un étage sous une toiture à larges débords. Au jardin paysager d’origine, s’est ajouté le terrain voisin de la villa Magali. L’ensemble de la propriété s’étend alors sur 2,5 hectares. Danaé Vagliano, épouse de Marino, entreprend et dirige dès cette époque, l’aménagement progressif d'un jardin à thèmes. Un jardin français, dit aussi florentin, avec parterres et miroirs d'eau, est créé dans l'axe de la maison. Il est accessible depuis une terrasse gazonnée,   par un escalier de brique abrité d'une pergola. Dans la partie ouest de la propriété, Danaé conçoit un  jardin japonais avec mare, île, pont de rondins, pas et rocailles. A l'est, sont créés successivement, un jardin italien, planté d'ifs, un jardin espagnol bordé par un portique, un jardin mauresque avec bassin polylobé, un jardin hollandais de tulipes et un jardin provençal d'herbes odorantes.

En 1961, Etienne et Basile Vagliano, héritiers, vendent la propriété à la société civile immobilière Champfleuri qui fait remplacer la villa en 1964 par un immeuble et construire deux piscines. Le jardin à thèmes est préservé et s’y ajoute un jardin mexicain de succulentes. L’ensemble étonnant et rare, parfaitement entretenu, fait l’objet de visites publiques pendant les journées du Patrimoine.

CONTACT


Un extraordinaire jardin à thèmes préservé.