Hôtel Californie

C'est à l'architecte Laurent Vianay que l'on doit ce superbe bâtiment néo-classique, remarquable pour  la composition de sa façade, son porche monumental, son entrée spacieuse et lumineuse, son riche décor sculptural réalisé par le sculpteur Ernest Pellegrini. Commandité par Alexandre Lacour et son fils Alfred, promoteurs et créateurs du quartier de la Californie, le grand hôtel construit en 1876 sur une parcelle de plus de deux hectares, comprend  200 chambres, toutes avec vue sur la baie de Cannes. Les chambres destinées au personnel se situent sur l'arrière de l'édifice. A la fin du siècle, un ascenseur hydraulique et le téléphone sont installés. L'établissement luxueux reçoit chaque hiver, une riche clientèle internationale.  En 1913, l'architecte est chargé d'ajouter un porche à voitures, des balcons et terrasses, un étage et deux ailes latérales. Le Grand Hôtel de la Californie a désormais une façade de 130 m, 200 salles de bain pour 240 chambres et suites. Le parc, lieu de promenade, est planté de palmiers et de plantes exotiques. Deux cours de tennis y sont aménagés.

La première guerre mondiale met un terme brutal à la saison d'hiver et il faut attendre l'année 1920 pour voir le retour de la clientèle. En 1925, l'hôtel est vendu à  F. Armbruster et prend le nom de Californie Palace. Il reste ouvert toute l'année à partir de 1931 pour assurer la  saison d'été qui vient d'être lancée ;  un grand succès pour la station et les hôteliers cannois. Pendant la seconde guerre mondiale, comme plusieurs grands hôtels de Cannes, le Californie est réquisitionné par les Allemands en 1943, puis par les Américains en 1947. Deux ans plus tard, une société d'investisseurs achète le grand bâtiment et son contenu, puis le  divise en appartements. En dépit des travaux réalisés, le Californie conserve en état sa belle façade rythmée en 39 travées, son décor de caryatides, de médaillons, de palmes et son hall majestueux, largement vitré et meublé.

CONTACT


Une situation exceptionnelle.